Un nouveau béton capable d’intégrer la biodiversité marine

Le projet franco-britannique Marineff a pour ambition de concevoir des éléments d’infrastructures marines capables d’intégrer la protection de la biodiversité. Ces blocs de béton pourraient servir pour la construction de digues.

La préservation des ressources halieutiques et de la biodiversité marine impose de repenser la conception des infrastructures marines – digues, jetées, quais, épis, mouillages.

Le projet MARINEFF, soutenu par l’Union européenne, via les fonds FEDER, a pour objectif de développer des infrastructures innovantes qui permettront de protéger et d’améliorer les écosystèmes côtiers des deux côtés de la Manche. Ce programme bénéficiera de l’expérience et des recherches menées par l’ESITC Caen dans le domaine des matériaux et des techniques de construction adaptés aux exigences environnementales, mais aussi aux enjeux des acteurs économiques du domaine maritime.

L’équilibre des écosystèmes marins et côtiers se trouve grandement fragilisé par le réchauffement climatique et l’activité humaine. Leur préservation constitue dorénavant une priorité pour les acteurs économiques et politiques. Sélectionné dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG V A France (Manche) Angleterre, le projet MARINEFF a pour objectif de concevoir des infrastructures maritimes biomimétiques innovantes, propices au développement de la biodiversité. L’ESITC Caen a réuni pour cela des partenaires industriels et académiques français et anglais disposant d’une expertise reconnue dans les secteurs de la construction, de la biologie et l’écologie marine. Cette approche pluridisciplinaire doit permettre de mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes côtiers et leur biodiversité de façon à orienter la recherche et le développement de modèles et de technologies adaptés tant aux constructions neuves qu’à la réhabilitation des infrastructures maritimes existantes.

Plus d’information sur marineff-project.eu